La traduction de thèmes et de plugins sous WordPress sont des cas très courants à gérer pour les développeurs. Mais comment faire de même pour les mu-plugins, ces plugins que l'on ne peut désactiver ? La fonction load_muplugin_textdomain répond à ce besoin et mérite d'être connue.

Vous recherchez un développeur WordPress capable de vous créer un thème sur-mesure ? C'est mon métier depuis plus de 8 ans, prenez contact et discutons de votre projet.

Si comme moi vous créez des plugins dans le dossier /mu-plugins pour vos clients, il faut aussi penser à gérer l’internationalisation, comprenez par là, la traduction des chaînes avec Poedit notamment.

Pour rappel, tous les plugins présents dans ce dossier ne peuvent être supprimés par le back-office car mu signifie must-use.

Pour gérer une traduction, ajoutez cette fonction dans votre code en précisant le textdomain comme premier argument et le répertoire dans le second.

load_muplugin_textdomain( 'textdomain', 'languages');

Vérifiez le résultat dans votre administration WordPress et le tour est joué !

Crédits photo : Littlelixie

3 commentaires
  1. Julien Maury

    Sympa, on peut faire de même pour les child themes avec load_child_theme_textdomain. Mettez ça dans une fonction hookée sur admin_init par exemple ou init si vous en avez besoin en front-end voire ici muplugins_loaded

  2. Aurélien Denis auteur de l’article

    Tout à fait ! Et il faut les faire connaître car bien souvent ces fonctions sont ignorées…

Laisser un commentaire