WordPress 3.0 Release Candidate à télécharger

C’est officiel ! WordPress 3.0 est disponible en version Release Candidate, autrement dit la version finale est très proche et seuls quelques bugs restent à corriger.Parmi les changements accomplis depuis la beta 2 – et ils sont nombreux, voici les plus marquants :

  • Menus de navigation personnalisés (catégories, pages et liens) ;
  • Intégration de WordPress MU renommé multi-site ;
  • Des améliorations dans l’apparence de WordPress ;
  • Des centaines de tickets résolus comme en témoigne WordPress Trac ;

WordPress 3.0 RC

WordPress 3.0 en Release Candidate.

Taille : 2,7 MiB  •  Date : 28 mai 2010 •  Hits : 564

La sortie définitive est donc on ne peut plus proche et je peux d’ores et déjà vous annonçait qu’un podcast présentant les nouvelles fonctionnalités sera spécialement conçu pour l’occasion.

Source : WordPress Blog

6 commentaires

  1. Thierry Benquey

    Bonjour les amis.
    J’ai bien progressé depuis les mails que je vous ai envoyé. Aussi je voudrais proposer à vos lecteurs une petite liste pour le cas de figure où ils désireraient faire comme moi :

    Installer WP 3 RC1 en root et intégrer les anciens blogs dans la nouvelle version en multi sites.

    (cette liste n’est pas idéale et pourrait etre améliorée, si vous avez des idées.)

    Dans mon cas de figure, j’ai 3 wordpress installés sur le site, deux d’entre eux tournent sur un DB et l’autre sur la sienne propre. La plupart des plugins se trouvent également en triple de ce fait.

    0- Sauvegarder tous les blogs et fichiers annexes ainsi que les bases de données correspondantes.
    1- installer wp 3 en root (ou dans un sous-repertoire)
    2- Autoriser le multisite
    3- IMPORTANT. Créer les sites à venir afin d’avoir les préfixes dans votre base, dans mon cas wp_, wp_1, wp_2, wp_3 (bien entendu je n’ai pas le préfixe wp, )
    4- IMPORTANT. Update des anciens blogs en wp 3
    5- Renommer à l’aide de phpmyadmin ou tout autre moyen les tables des anciens blogs afin qu’elles portent le bon préfixe de la DB MU.
    6- Sauvegarder ces tables (ou toute la DB c’est selon) et les importer dans la DB MU.
    7- Rechercher et remplacer à l’aide de phpmyadmin toutes les références aux anciennes adresses http: des blogs. Un exemple :
    Votre ancien blog avait avec wordpress son propre wp-content, ce n’est plus le cas maintenant, c’est le wp-content du MU qui compte désormais. Si vous avez des images dans un article et que vous les avez uploadé avec wp, l’adresse de l’image sera incorrecte, de meme que l’adresse du thème s’il y a des scripts comme timthumb.php liés au thème.
    8- Prendre les sous-répertoires des wp-content des anciens blogs, comme uploads et les placer dans le wp-content de la MU, en root par exemple.
    9- tester le tout.
    10- prier dieu si vous etes croyant.

    Il est clair que l’import d’un fichier xml wordpress est beaucoup plus simple mais il ne vous épargne pas de changer les adresses des images (fichiers liés) dans la base de donnée. J’ai un problème d’import et export avec mon plus gros blog, tous les articles n’y apparaissent pas et certaines catégories se retrouvent multipliées par le nombre d’articles, ce qui explique pourquoi je passe directement par les imports de DataBase.

    Il est possible que vous rencontriez de petits problèmes avec les thèmes, cela dépend du code, et que vous deviez donc changer quelques lignes en header principalement, voir en index dans le cas de l’utilisation du timthumb.php. En effet, le css n’est plus dans le sous-répertoire en dur de votre thème mais dans le wp-content de la MU par exemple, idem pour le timthumb.php. Perso, je conseille plutot que de laisser les fonctions wp faire le travail, d’écrire les adresses en dur, ( à la place de php bloginfo(home) http://xxx) ce qui réduit le nombre de requete sql.

    Cela représente un travail considérable et surement repoussant pour les débutants, mais le job en vaut la chandelle dans mon cas, j’ai une limitation de ma capacité de stockage sur mon serveur, car je passe de trois wordpress à une et de trois plugins à un. (les plugins peuvent etre Network activate, ce qui les rend disponibles pour tous les blogs du multisite)

    Voilà, j’en ai surement oublié, oui tiens, par exemple qu’il existe des plugins pour renommer les tables d’une base de donnée wp et d’en changer les préfixes.

    Au plaisir. Et que la force de wp 3 soit avec vous.
    Amitié
    Thierry

  2. Thierry Benquey

    Un petit ajout : l’avantage de travailler au niveau de la base de donnée plutot qu’en import de fichier xml c’est aussi que les widgets seront toujours en place (j’en ai beaucoup sur le gros blog) et les plugins toujours actifs. (Pas de panique, wp 3 rc1 désactive automatiquement les plugins incompatibles)
    Je conseille sérieusement dans tous les cas de tester tout d’abord en local, pour ce faire j’utilise xampp qui dans sa version lite permet de travailler en quelques clics et sans connaissance préalable.
    Existe pour Linux, Mac et Windows ainsi que Solaris.
    D’autre part et ce n’est pas négligeable, lorsque tout marche en local, vous pourrez sauvegarder la DB du pc et la mettre directement en ligne si les versions mysql sont compatibles.
    A noter que les adresses http en local sont : localhost.
    Belle journée.
    THierry

  3. Thierry Benquey

    J’ai un ptit problème avec mes histoires de faire passer les blogs sur un site en wp 3.0.
    Ce problème concerne les users qui si je pense correctement sont gérés sur le site principal et par le super-admin dans la nouvelle version.
    Ils sont suivis d’un lien (ou de x dans le cas du super-admin) indiquant le site sur lequel ils sont inscrits.
    Je pense qu’il me faudra supprimer tous mes membres pour les réinscrire un par un dans la nouvelle version. D’autant plus que j’y ajouterais bbpress et buddypress.
    Voilà juste pour info.
    Amitié
    Thierry

    1. Aurélien Denis auteur de l’article

      J’ai déjà eu l’occasion d’utiliser WordPress 3.0 avec la fonction multi-sites.

      Les utilisateurs doivent être associés aux sites qui leur correspond via le module Utilisateurs du site concerné.

      Attention à ne pas passer par le mode Super-admin puis Utilisateurs, module qui référence l’ensemble des utilisateurs des différents sites (utile pour savoir à quel site est associé un compte).

      Pour info, on peut donner les droits du Super-admin à n’importe quel utilisateur, lui permettant d’accéder à l’ensemble du réseau de sites WordPress.

      Concernant bbpress, je doute que la version 1.0 permettent d’utiliser la même base d’utilisateurs comme c’est possible actuellement.

      1. Thierry Benquey

        Ah, je viens de faire l’expérience de rajouter de nouveaux users en local. Un users inscrit sur un blog enfant se retrouve automatiquement inscrit sur le site principal et il a accès à tous les sites et un user inscrit sur le site principal n’est pas inscrit sur les sous-blogs mais a accès à tous les sites. La liste des utilisateurs sur le blog enfant reste désespérement vide. Un bug ?
        Bonne journée et merci de ta réponse rapide. (pourrait etre lié à Buddypress.)

Laisser un commentaire