WordPress 6.1 “Misha”

WordPress 6.1 “Misha”

WordPress 6.1 est disponible au téléchargement en français et porte à l’honneur le pianiste de jazz Mikhail Misha Alperin. Cette version majeure améliore toujours plus la création de sites avec l’avènement de l’éditeur par blocs. Revue de détails.

Vidéo officielle de présentation de WordPress “Misha”

Aperçu des nouveautés de WordPress 6.1

J’ai sélectionné les changements les plus marquants de mon point de vue. Toutefois, cette version contient un nombre incroyable de modifications qui ne peuvent être résumées ici. Je vous invite à consulter le journal complet des modifications pour en savoir plus.

Twenty Twenty-Three : un nouveau thème par défaut optimisé pour l’édition par blocs

Proposé avec pas moins de 10 variations de styles, ce thème officiel et gratuit démontre le potentiel offert par les dernières versions de WordPress en reposant sur les nouveautés introduites depuis la 5.9.

Pour les développeurs, il pourra constituer une base de travail intéressante pour apprendre à coder des thèmes sur-mesure pensés pour l’éditeur de blocs. On saluera les efforts d’accessibilité apportés par Twenty Twenty-Three.

Aperçu du thème Twenty Twenty-Three
Aperçu du thème Twenty Twenty-Three

Nouveaux modèles pris en charge pour l’éditeur de site

À chaque nouvelle version de WordPress, l’édition complète de site s’affine pour venir concurrencer en natif les mastodontes du genre comme Elementor ou encore Divi. Si votre thème supporte ces nouvelles fonctionnalités – ils sont forcément très rares pour l’instant, vous pourrez créer des modèles de page pour la quasi-totalité des contenus de votre site. Jusqu’à présent, le recours au code était obligatoire. Avec WordPress 6.1, c’est plus de liberté créative offerte aux utilisateurs finaux… pour le meilleur ou pour le pire !

Ainsi, la grosse avancée concerne la possibilité d’éditer les pages d’archives de l’ensemble de vos types de contenus et de vos taxonomies – y compris ceux créés spécifiquement pour le projet. Imaginons par exemple que vous disposiez d’un type de contenu Recettes avec une taxonomie Catégories : le système sera capable de détecter leurs existences et de vous autoriser la modification des différents modèles d’affichage.

La liste des modèles pris en charge s’allonge dans WordPress 6.1

Nouveauté intéressante de prime abord mais que je trouve pour ma part bien trop complexe à l’usage. Il y a encore de gros efforts à opérer pour s’aligner sur le niveau d’expérience utilisateur et d’interface proposés par les constructeurs de pages alternatifs. En tant que de développeur, je vais continuer à privilégier le développement de thèmes sur-mesure plus conventionnels et surtout plus stables à maintenir.

Enfin, rappelons que cette fonctionnalité est toujours en beta et qu’il est par conséquent déconseillé de l’utiliser en production.

Une interface utilisateur revue et corrigée

De nombreux contrôleurs ont été remaniés pour cette version 6.1 de WordPress avec :

  • Le bloc de gestion des menus : plus besoin d’effectuer une recherche pour retrouver le menu ouvert précédemment, édition facilitée avec déplacement des outils dans les réglages du bloc, évolution sur la conception du menu mobile… des améliorations plus que bienvenues pour un bloc très décrié dans sa manière d’opérer ;
  • Le sélecteur de dates, utile notamment pour planifier la publication d’un contenu, gagne en clarté et lisibilité. Idem pour le sélecteur de modèles de pages ;
  • Verrouillage en un clic pour tous les blocs internes ;
  • Le calcul du temps de lecture visible dans le panneau d’informations d’un contenu : cette donnée vient compléter le nombre de mots et de caractères ;

Globalement, on ne peut que se réjouir de ses quelques évolutions d’interface. Mais je continue de penser que l’interface utilisateur de WordPress et ce, depuis l’arrivée de l’éditeur moderne avec ses blocs (Gutenberg), n’est pas à la hauteur en termes de productivité et de performance. C’est tout le design system de WordPress qu’il faudrait revoir et même créer avant de poursuivre de tels développements.

Gain de performances général

C’est sans doute l’évolution qui m’intéresse le plus en tant que développeur Web : API Rest, multisite et WP_Query reçoivent des mises à jour notables en termes de performances. C’est fort appréciable et cela impactera tous les sites WordPress… à condition d’être à jour !

Toutes les optimisations de performances sont à retrouver dans cet article dédié.

Télécharger WordPress 6.1

Vous pouvez obtenir gratuitement la mise à jour via le module Tableau de bord puis Mises à jour de votre interface d’administration ou en téléchargeant directement l’archive.

WordPress 6.1 "Misha"

La version française de WordPress 6.1 "Misha".

Taille : 24,1 Mo  • Hits : 22

Mon avis sur WordPress 6.1

Cette nouvelle version majeure est conséquente en termes de changements tant pour le développeur que l’utilisateur final. Toutefois, la grande majorité des utilisateurs ne verront aucune évolution dans leur quotidien : seuls les sites nouvellement conçus tireront parti des fonctionnalités en lien avec l’édition de thème par blocs. Et si l’éditeur moderne ne vous plait pas et que vous êtes resté sur l’éditeur classique – comme des millions de personne, alors passez votre chemin.

Sous le capot, on appréciera grandement les mises à jour sur les performances et la correction de nombreux bugs latents.

Je ne peux que vous conseiller de mettre à jour votre WordPress qui ne présente pas de difficultés particulières avec le reste de l’écosystème. Les développeurs d’extensions suivent le rythme et je n’ai pas personnellement constaté d’incompatibilités sur mon parc de maintenance.

Je termine par remercier les centaines de contributeurs répartis sur toute la planète : WordPress reste un CMS en croissance et nous fêterons ses 20 ans en 2023 !

Par Aurélien Denis

Consultant & Développeur WordPress / WooCommerce. Un site à créer, à maintenir ou à débuguer ? Contactez-moi.

Laisser un commentaire