Comment obtenir des informations serveurs (PHP, MySQL) pour être compatible avec WordPress 3.2 ?

La version 3.2 de WordPress approche et soulève de nombreuses interrogations parmi les utilisateurs de l’outil. En effet, les pré-requis serveur ont été réévalué : PHP et MySQL doivent être respectivement en version 5.2.4 et 5.0 et le mod_rewrite d’Apache activé. Voici donc une méthode pour savoir rapidement si vous respectez ces caractéristiques vitales pour faire fonctionner WordPress.
A l’aide d’un éditeur de texte comme le Bloc-notes sous Windows ou TextEdit sous MacOS X, créez un nouveau fichier dans lequel vous collerez la ligne de code suivante :

<?php phpinfo(); ?>

Enregistrez-le fichier et le nommant comme bon vous semble – par exemple, info.php. L’extension PHP est essentielle.

Envoyez le fichier en question à la racine de votre serveur à l’aide de votre client FTP favori puis ouvrez ledit fichier dans le navigateur. En toute logique, l’URL devrait ressembler à ceci :

http://NOM_DU_SITE.com/info.php

Cette page affiche alors une liste complète des fonctionnalités disponibles sur votre hébergeur et notamment les versions de PHP et de MySQL actuellement en place.

Capture d'écran - PHP info sur le serveur WordPress Channel
Un PHP info sur le serveur WordPress Channel

Etant donné que la page fait plusieurs écrans, utilisez la commande Ctrl +F puis recherchez le mot-clé concerné : PHP ou MySQL.

Une astuce simple à mettre en œuvre qui gagnerait à être plus connue de tous les webmasters !

Crédits photo : Oberazzi

16 commentaires

  1. Gilles

    Bah si : 17 est plus grand que 4 (comprendre 04) et la 17 est la dernière version de PHP 5.2.x mais bon, plus supportée par PHP, donc si un jour un bug de sécurité apparaît, faut pleurer…

    1. Gilles

      D’ailleurs idem, 17 et ça montre que les entreprises sont toujours frileuses car on est en 5.3 depuis un bout de temps… mais changer peut vouloir dire casser les scripts des pas doués qui sous développent…
      Ca me rappelle le passage de PHP4 à PHP5 qui a été long et laborieux…
      D’ailleurs mon hébergeur, un gros européen (1&1) est par défaut en 4, faut une modif. htaccess pour PHP5 !

  2. Gilles

    Un phpinfo() accessible du web est une faille de sécurité qui permet d’avoir plein d’infos sur le serveur.
    Se servir de phpinfo() le temps de récupérer les infos, puis le virer ensuite.

  3. libredutabac.com

    Merci Aurélien.

    Question :

    Est-ce pour cette raison que, depuis que j’ai mis a jour le WordPress de ma « boite à outils » en ‘localhost’ sur mon ordi, vers la version 3.2, plus aucune page ne s’affiche ?

    (Je dois ruser en forçant l’affichage avec la fonction Reglages > Lecture > Options de lecture > Page statique…)

    Alors ceci expliquerait cela, merci de me permettre de me sentir moins bête d’un seul coup

    PS : J’utilise EasyPhp, ça peut se mettre à jour ça aussi ?

    Amicalement,
    Michael

    1. Aurélien Denis auteur de l’article

      C’est une possibilité mais rien n’est certain. Je ne sais pas quelles sont les actions que tu as entreprises sur ton serveur local. En théorie, il suffit de mettre à jour EasyPHP pour bénéficier des dernières versions de PHP, MySQL, etc.

      1. libredutabac.com

        Merci Aurélien,

        La singularité, c’est que depuis que j’ai mis à jour EasyPhp, j’obtiens un message d’erreur à chaque lancement : « Impossible de récupérer les hacks ». Bon, je ne sais pas ce que c’est, mais ca tourne quand même, mais bon

        Ceci dit, je m’en sers essentiellement comme brouillon pour caler le CSS de mes pages avant de publier « au propre » en ligne, alors ça le fait…

        Merci, A+

    1. Aurélien Denis auteur de l’article

      Faites une recherche dans la page d’info obtenue via Cmd+F ou Ctrl+F. Si rien n’est trouvé, à voir avec l’hébergeur ou, plus simple, tentez d’activer les permaliens personnalisés pour voir si cela fonctionne.

Laisser un commentaire